Conseils

Nanao Sakaki

Nanao Sakaki

Nanao Sakaki a grandi au Japon, est devenu adulte dans l'armée japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale et, après la guerre, est devenu connu comme un poète et un ami des poètes américains, un promeneur dans la nature, un écologiste et un chef de la contre-culture, fondateur de la Tribu et Banyan Ashram.
On trouvera ci-après un extrait du portrait de Sakaki réalisé en 2002 par notre correspondant Taylor Mignon, écrit pour le poète About Museletter:

Nanao Sakaki, poète de la guérilla mondiale yaponésienne:

Si vous avez le temps de bavarder
Lire des livres
Si vous avez le temps de lire
Promenade dans la montagne, le désert et l'océan
Si vous avez le temps de marcher
Chanter des chansons et danser
Si tu as le temps de danser
Asseyez-vous tranquillement, heureux idiot chanceux

J'ai rencontré Nanao Sakaki pour la première fois en 1993 au Kyoto Connection, un événement éclectique des arts dirigé par Ken Rogers, rédacteur en chef de Journal de Kyoto. A cette époque, je révisais le journal littéraire bilingue, La placeet je lui ai demandé s'il pouvait envoyer du travail. Bien qu'il n'ait jamais rien envoyé - il pouvait être difficile de le cerner parfois, car il était un vagabond aussi invétéré -, j'allais souvent à ses lectures.

Homme sauvage de la Renaissance:

Nanao, appel collectif ambulant de l’homme sauvage, cofondateur de la commune, érudit des langues et de la culture aborigène et des traditions tribales, troubadour à fréquenter, amoureux des champignons et des herbes, créateur de mouvement, The Tribes, sans abri (sauf pour la cabane à Shizuoka), type de gourou vert, activiste, traducteur de haiku, rappeur mantra sutra utilisant le mètre syllabique 5/7/5… Nanao est également plus connu aux États-Unis qu’à son domicile, Yaponesia. Mon ami poète Kijima Hajime, spécialiste de Walt Whitman, ne connaissait pas Nanao puisqu'il était davantage associé aux Beats et aux Hippies… la première tête morte du Japon?

"Briser le miroir":

Donc Kijima a inclus le poème de Nanao "Briser le miroir" dans le livret bilingue Au-dessus des océans: poésie contemporaine japonaise (Doyo Bijutsusha Shuppan Hanbai, 2000), qu’il a revu pour les versions anglaise et japonaise. En 2000 également, Blackberry Books, le principal éditeur anglais de Nanao, lui publia une anthologie d’écrits intitulée Nanao ou jamais: Nanao Sakaki parcourt la Terre A, par des auteurs tels que Gary Snyder, Allen Ginsberg, Joanne Kyger et moi-même. Blackberry Books a également publié les volumes de poésie de Nanao Briser le miroir (1996) et Mangeons des étoiles (1997).

"Mangeons des étoiles":

Sa poésie est infusée avec un appel direct, funky et local. Le premier poème (sans titre) de Briser le miroir nous dit - pas de manière didactique - de le prendre facilement. "Poisson d'avril" à Mangeons des étoiles est tranchante dans la huitième strophe:

Rendre l'école plus efficace
Le ministère de l'éducation veut
que tous les lycées et collèges
devrait être réorganisé en trois catégories
A, cours d'élite.
B, cours de robot.
C, cours d'abandon.

Il a également fait des traductions anglaises du haïku de Kobayashi Issa en Pouce par pouce: 45 haïku (La Alameda Press, 1999), qui a le japonais et l'anglais imprimés dans le script de Nanao.

Avec Gary Snyder:

À Yaponesia, son éditeur principal est Studio Reaf, qui publie le journal militant Ningen Kazoku («Famille humaine») - en 2000, le Studio Reaf a publié une vidéo des sélections de lecture de Gary Turtle Island et Poignées de hache suivi de la traduction de Nanao - Gary Snyder: Chantons la Terre nourricière, in Shinshu, 1991. Le japonais Kokopelli est un recueil de poèmes contenant le poème "Just Enough" en plusieurs langues, notamment en ainu, en ryukyuan et en anglais:

Sol pour les jambes
Hache pour les mains
Fleur pour les yeux
Oiseau pour les oreilles
Champignon pour le nez
Sourire pour la bouche
Des chansons pour les poumons
Sueur pour la peau
Vent pour l'esprit

Livres de et sur Nanao Sakaki:

  • Briser le miroir, poèmes de Nanao Sakaki (Blackberry Books, 1996)
  • Mangeons des étoiles, poèmes (Blackberry Books, 1997)
  • Pouce par pouce: 45 Haiku par Issa, traduit par Nanao Sakaki (La Alameda Press, 1999)
  • Nanao ou jamais: Nanao Sakaki parcourt la Terre A, édité par Gary Lawless (Blackberry Books, 2000)


Voir la vidéo: NANAO SAKAKI VENEZIA 2001 (Août 2021).